Parfumerie – Cosmétiques : Le monde chinois dope les importations de produits cosmétiques

Acteur majeur à l’export, l’Asie est également à l’origine de la croissance des achats de produits de beauté. Le monde chinois représente plus du quart des importations de cosmétiques en 2017, soit 9 points de plus en 4 ans. La demande mondiale est moins dynamique pour la parfumerie, plutôt portée par les importations des Etats-Unis et des européens.

La Chine devient le premier importateur de cosmétiques

Avec 12 % des achats mondiaux, la Chine quintuple ses importations en 4 ans. Et cette tendance haussière devrait s’accentuer en 2018. La Chine entraîne avec elle une dynamique des achats de Hong-Kong, de Singapour et de Macao qui doublent leurs importations de produits de beauté entre 2013 et 2017. Les autres importateurs majeurs de la région comme le Japon, la Corée du sud ou Taiwan ont des croissances plus modérées perdant du poids dans les achats mondiaux. La parfumerie est moins demandée (L’Asie représente 17 % des achats mondiaux; +2 points en 4 ans) mais les importations devraient se développer fortement, notamment dans le monde chinois.

Évolutions des parts des principaux pays importateurs de Parfumerie – Cosmétiques

Les Etats-Unis : principal marché pour la parfumerie, deuxième pour les cosmétiques

Les Etats-Unis maintiennent leurs positions avec 13 % des achats mondiaux de parfums et 10 % de produits de beauté. Mais l’attractivité du continent reste limitée avec le recul relatif des importations de produits de beauté des autres pays de la région. Même si on remarque à la marge un développement des achats de parfumerie au Mexique et au Chili.

L’Europe avec une forte demande pour la parfumerie

L’Europe est la valeur stable pour les exportateurs de produits de parfumerie avec 45 % des achats mondiaux. Et on observe des évolutions contrastées entre l’Europe du sud et de l’est, plutôt dynamiques, et l’Europe de l’Ouest à croissance plus ralentie. Les importations européennes de cosmétiques, qui représentent plus du tiers des achats mondiaux, sont plutôt en repli sur les principaux marchés, sauf en France.

Acteur majeur à l’export pour les cosmétiques, l’Asie soutient également la croissance des achats de produits de beauté. Le monde chinois représente plus du quart des importations de cosmétiques en 2017 soit 9 points de plus en 4 ans. La demande est moins dynamique pour la parfumerie, plutôt portée par les importations des Etats-Unis et des européens
Importations en 2017 de produits de Parfumerie – Cosmétiques

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :