Secteur du Meuble : Plus du tiers du commerce mondial pour le marché américain

Toujours soutenues par des échanges mondiaux en progression à plus de 170 Milliards de dollars en 2017, les importations mondiales restent bien orientées notamment avec une croissance des achats américains mais également des marchés émergents d’Europe de l’Est et du Sud ou d’Asie.

Évolutions des poids des pays importateurs dans la demande mondiale

Amériques : Trois exportateurs pour un continent

La Chine détient la moitié du marché américain à l’importation, avec une part de 75 % pour la literie. Le Mexique, avec 15 % se spécialise dans le siège (28 % du marché). Et le Vietnam (9 % du marché du meuble) est le deuxième fournisseur de meublants (14 %), derrière la Chine (47 %).

Europe : Des importations au ralenti à l’Ouest, plus dynamiques au Sud et à l’Est

L’Allemagne, le Royaume-Uni et la France restent dans le top 3 des marchés européens sans être les plus attractifs. La Chine (21 %) est challengée par la Pologne (16 %), en particulier pour le siège (respectivement 21 et 18 %) et la literie (29 et 24 %).

En Espagne et au Portugal, la Chine et la Pologne progressent au détriment de l’Allemagne et de l’Italie. A l’est (Tchéquie, Pologne, Hongrie, Slovaquie) l’Allemagne et la Pologne devancent la Chine pour le siège et le meublant. En revanche, la Chine détient 35 % du marché de la literie.

Asie : Des marchés émergents en Chine et en Inde

Les rangs et parts mondiales restent modestes (1,8 % pour la Chine ; 0,6 % pour l’Inde) mais en croissance. L’Italie se substitue à l’Allemagne et devient principal fournisseur de ces pays (15 %). Son offre porte aussi bien sur le siège que le meublant.

Les importations de meubles en valeurs

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *