Secteur du Meuble : En 10 ans, trois fois plus de suppressions d’emplois que de créations

Depuis 2009, plus de 14 000 emplois ont été supprimés dans la filière meubles pour moins de 5 000 créés sur le territoire national. Selon l’Observatoire de l’emploi et de l’investissement de TRENDEO, le choc a été particulièrement violent en début de période avec 5 200 emplois perdus en deux ans. Une tendance qui se poursuit dans les années 2012 – 2014 avec près de 5 500 destructions d’emplois. Même si le mouvement s’atténue depuis, le solde reste déficitaire faute de développement des projets des entreprises ; exception faite en 2017 où deux cuisinistes, le groupe Fournier et DISCAC, créent quelques centaines d’emplois.

Des PME – ETI qui détruisent des emplois et des grandes entreprises qui n’en créent plus

Le repli est sévère pour les PME – ETI qui perdent 12 500 emplois en dix ans pour 3 700 créations. L’essentiel des destructions d’emploi se concentre sur la période 2009-2015. Mais la relative accalmie depuis ne favorise pas la création de postes portée par quelques PME – ETI. Les grandes entreprises ne sont plus au rendez-vous. Moins touchées par les destructions d’emplois, elles n’en créent pratiquement plus dans l’Hexagone.

Les destructions d’emplois du début de la décennie définitivement perdues

Les régions à la peine pour recréer des emplois

Des destructions d’emplois à l’intérieur de l’Hexagone partiellement compensées par des créations en bordure

Pas de corrélation entre suppressions de postes et créations. Les nouveaux projets se déplacent vers de nouveaux territoires aux frontières de l’Hexagone. Avec le cas extrême de la région Champagne-Ardenne qui perd plus de 1 400 postes dans les PME – ETI – Grandes Entreprises sans compensation. D’autres régions sont touchées comme les Pays de la Loire (- 1 500 postes dans les PME – GE), l’Ile de France (- 1 300 postes dans les ETI) ou l’Alsace (-1 100 dans les PME – ETI – GE). Ces pertes sont partiellement compensées par des créations dans les PME – ETI voire les grandes entreprises. PACA et la Franche Comté sont les seules régions avec un solde positif pour l’emploi de ce secteur, en raison des implantations de la plateforme logistique d’IKEA à Fos sur Mer (500 emplois créés) et de sa filiale industrielle SWEDSPAN à Lure (Haute-Saône). Comme si les avantages territoriaux pour la distribution prenaient le pas sur la production.

En savoir plus avec 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *