Vin, spiritueux, bière : importateurs et fournisseurs européens dominent le marché mondial

Dans un marché mondial atone, l’Europe reste la première région de destination des fournisseurs européens. Avec des exportateurs qui se portent également vers les marchés émergents bordant l’Océan Pacifique.

Les Etats-Unis, premier marché mondial, incontournables pour les exportateurs

Près du quart des exportations mondiales sont à destination des Etats-Unis, une proportion qui augmente sur la période récente. Le marché américain tire les importations du continent. Même pénalisée par le recul du Canada, la région offre des opportunités d’avenir avec les achats significatifs du Mexique et du Brésil.

L’Europe : le fonds de commerce des exportateurs

Principale zone d’échanges de boissons alcoolisées l’Europe reste globalement stable sur la période. Elle connait une mutation de ses marchés avec un recul relatif de ses deux principaux importateurs , le Royaume-Uni et l’Allemagne, et l’émergence des nouveaux marchés d’Europe centrale et orientale. Les autres pays importateurs d’Europe du nord ou occidentale sont plutôt stables ou en léger recul.

L’Asie-Océanie : le monde chinois soutient le marché mondial

La demande est encore faible par rapport aux achats américains ou européens. Mais elle reste dynamique sous la houlette de la Chine suivie de Hong Kong et de Taiwan. Et d’autres opportunités existent au Japon, en Australie ou en Corée du sud, sans compter dans les pays émergents du Bassin Pacifique.

Aux Etats-Unis, les exportateurs européens défendent leurs parts face à une concurrence régionale

Sur ce marché de référence, les européens fournissent les deux tiers des produits importés soit 2,5 fois plus que ceux du continent américain. C’est la meilleure performance européenne dans la région. Au Canada, au Mexique et au Brésil, les européens détiennent de 52 à 60 % du marché.

Des parts européennes confortables en Asie

Que ce soit en Chine, au Japon, à Taiwan, à Singapour, en Inde ou au Vietnam, les parts européennes sont comprises entre 66 et 83 %, renforçant l’attractivité de la zone. En revanche, les fournisseurs européens sont moins présents dans les autres états insulaires de la zone Asie-Pacifique, plus demandeurs de produits régionaux.

Le dynamisme des importations de boissons alcoolisées de la zone Pacifique en 2017

En Europe, préférence pour les produits locaux

Plus de 82 % des importations régionales proviennent d’Europe avec ponctuellement 11 % d’achats de produits américains. Les boissons alcoolisées de la zone Asie – Pacifique sont visibles au Royaume-Uni en Irlande et en Finlande; les produits de la CEI dans les Pays baltes.

La préférence régionale des importateurs européens de boissons alcoolisées

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *